Merlot

Merlot

 

Le Merlot serait originaire de la région bordelaise (Libourne), il est issu du croisement entre le Cabernet Franc et la Magdeleine noire des Charentes. Ce cépage noir est principalement planté dans les vignobles du bordelais (Gironde) et plus récemment dans le Languedoc-Roussillon. Il a acquis ses lettres de noblesse avec le rayonnement des grands crus de Bordeaux de la rive droite de la Dordogne (Saint-Emilion, Pomerol), et a rencontré un succès mondial qui lui vaut aujourd’hui d’être le deuxième cépage le plus planté dans le monde. Ce cépage peut être vinifié seul ou assemblé à d’autres cépages, auxquels il apporte son caractère séducteur, son fruit généreux et sa souplesse. Le Merlot produit des vins rouges et des vins rosés.

Les vins en mono-cépage : il présente différentes teintes en fonction d’un climat tempéré ou chaud, la robe varie d’une couleur rouge aux reflets grenat à sombre et profonde aux reflets violacés, en passant par des teintes rubis foncé à pourpre. Le nez délivre des arômes intenses de fruits rouges (cerise, framboise) voire confiturés pour certains (fraise), de fruits noirs (mûre, prune, pruneau), d’épices (réglisse), de fleurs (violette), de sous-bois (truffe), de végétal (menthe), de cuir, de gibier, empyreumatiques (cacao) et boisés (vanille). En bouche, le Merlot peut-être puissant, complexe et opulent avec une acidité moyenne, il déploie à maturité une texture soyeuse, accompagnée par des saveurs évoquant le pruneau, la truffe et le gibier, ainsi que tanins généralement veloutés, ou se présenter plus rond, élégant et fruité. Les vins offrent un très beau potentiel de garde.

Les vins rouges en assemblage (compagnon idéal du Cabernet Franc et du Cabernet Sauvignon pour les vins bordelais) : il apporte sa rondeur, sa souplesse et sa générosité permettant d’assouplir le caractère tannique et austère de certains cépages pour offrir des vins plus charnus, fruités et prêts à être dégustés plus rapidement.