Les Clos Perdus

Les clos perdus

 

Créé en 2003, Les Clos Perdus est une petite cave viticole basée à Peyriac de Mer, village pittoresque des Corbières dans le Sud de la France. Le nom, Les Clos Perdus, a été inspiré par la découverte de parcelles isolées dans les massifs du Languedoc et du Roussillon où poussaient de vieilles vignes magnifiques et variées. Après une carrière de plus de 20 ans en tant que danseur professionnel, Paul Old retourne à l’université à Wagga Wagga en Australie pour étudier la science du vin. Conjointement avec Hugo Stewart, il forme Les Clos Perdus en 2003. Paul continu de puiser dans son bagage artistique et scientifique pour accomplir son travail de vigneron et d’entrepreneur. En 2015, sachant que son partenaire fondateur Hugo Stewart quitterai l’exploitation, Paul Old a mis en place une équipe d’individus talentueux qui feront avancer Les Clos Perdus dans son ambitieuse entreprise de création. Ben Adams a étudié les Beaux-Arts à Londres avant de réaliser que la vigne et le vin était sa forme idéale d’expression artistique. Après avoir travaillé pour Les Clos Perdus pendant et après ses études à Plimpton, il devient partenaire de l’exploitation en 2014. Ben s’occupe des vignes et aide au développement et à la production du vin au chai. Passionné de vin, Stuart Nix s’est joint au domaine pour les vendanges de 2010. Depuis, il travaille avec Les Clos Perdus sur les aspects financiers, et devient partenaire en 2014.

" C’est au cours d’une à visite à un ami dans le Languedoc en 2002, que nous avons été frappés par la majesté des vieilles vignes, par la diversité des cépages, des sols, du climat et du terrain. Nous avions l’impression que la pleine expression et le potentiel de certains terroirs de cette région n’avaient pas été réalisés, ainsi, en 2003, nous avons commencé notre exploitation avec 1,5 ha de vignes dans les Corbières Maritimes. Nous espérions qu’en encourageant la croissance profonde des racines des vignes, et en améliorant la biodiversité des sols, nous verrions apparaître dans les vins une expression du terroir qui allait nous guider dans notre approche. L’année suivante, nous agrandissions notre exploitation par l’acquisition d’autres petites parcelles dans le massif des Corbières et sur les pentes schisteuses de la Vallée de l’Agly. Suite à nos efforts, le paysage quasi-lunaire où poussaient les vignes à l’origine se transforma petit à petit en un environnement plus riche en couleur et en vie. Chaque année vit le retour de plantes et d’insectes ; de plus la structure du sol semblait énergisée, suggérant qu’un enrichissement biologique se produisait aussi dans la terre. A présent, les vignes commencent à trouver un équilibre au sein de ce nouvel environnement plus diversifié. Désormais, nous avons 20 ha de vignes cultivés selon les principes de l’Agriculture Biologique et Biodynamique. Nous avons des vignes dans trois terroirs singuliers, chacun représenté par un vin caractéristique : Mire la Mer issu des Corbières Maritimes, Prioundo issu des Hautes Corbières, et L’Extrême issu de la Vallée de l’Agly dans le Roussillon. Peu à peu, nos vins sont devenus plus équilibrés, et s’ils présentent un caractère moins fruité, ils ont développé une plus grande complexité et une expression plus prononcée du terroir. Nous possédons maintenant un ensemble de connaissances acquis au cours de notre existence brève mais bien remplie. A l’avenir, notre intention est d’accroître et de puiser dans notre savoir-faire, tout en allant de l’avant avec la même soif d’exploration et la même fraîcheur qu’à nos débuts.

Toutes nos vignes, situées sur des terroirs variés, sont cultivées selon un mode de production biologique. Nous n’utilisons ni engrais chimiques, ni pesticides systémiques, ni herbicides. Nous intégrons les principes de l’Agriculture Biodynamique, et suivons les rythmes du calendrier lunaire. Notre objectif est de guider nos vignes vers un équilibre qui peut être maintenu avec un minimum d’interventions. La qualité du sol vivant est au coeur de notre approche, et nous inoculons les sols avec des composts liquides pour enrichir et stimuler l’activité microbienne. La situation de la plupart de nos parcelles ne permet pas un travail mécanisé. Nous pratiquons l’enherbement des vignes avec des espèces locales, soit introduites ou poussant spontanément, ceci favorisant la biodiversité autour de la vigne. Nous améliorons la charpente de la vigne par un travail manuel attentif (taille, ébourgeonnage, effeuillage tardif si nécessaire). Afin de limiter les traitements au soufre et au cuivre, nous pulvérisons nos vignes avec des thés à base de plantes, des biostimulants aux algues, du lithotamne, et de l’argile. Le choix d’une faible mécanisation implique que nous passons beaucoup de temps à la vigne. Notre travail s’effectue à pieds et nos interventions sont manuelles. Nous pouvons ainsi suivre de près l’évolution de nos vignes ; cela nous guide dans nos choix d’intervention et nous informe en continu des particularités de ces terroirs vivants.

Nos vignes sont situées sur 32 parcelles (20 ha au total) dispersées sur trois régions différentes en Languedoc-Roussillon, permettant l’expression de terroirs variés. Dans les Corbières Maritimes, nous avons 5 ha de vigne sur des terres argilo-calcaires, lourdes et fortement alcalines. Nos parcelles de Mourvèdre sont situées en bordure d’étangs salés, peu profonds, entre Peyriac de Mer et Bages. Ces vignes, ainsi qu’une parcelle de Carignan plantée en 1905, forment la base de la cuvée Mire la Mer. La cuvée Prioundo trouve son origine dans les Hautes Corbières, près de Villesèque des Corbières, sur un plateau de 1.5 ha emmuré de pierres sèches. Les parcelles de Cinsault et Grenache sont côte à côte sur cette terre argilo-calcaire pierreuse et bien drainée. Un rendement restreint et une faible incidence de maladies nous permet d’obtenir un excellent degré de maturité, et l’expression d’un terroir équilibré, pur et élégant. Entre Fraisse des Corbières et Saint Jean de Barrou, au lieu-dit Freza, se trouve un bassin naturel frais et bien abrité. Différents cépages, la Syrah, le Carignan, le Cinsault, le Grenache gris et le Terret, sont cultivés sur des assemblages de sols calcaires sur des parcelles d’exposition et d’inclinaison variés. Ce site sauvage et isolé contient 3.2 ha en exploitation et 2 ha maintenu en friche. Des cours d’eau naturels persistent, et en conjonction avec notre production biologique peu interventionniste, contribuent à favoriser la biodiversité, et à développer un système complet de production biodynamique en accord avec nos aspirations. Nous avons 10 ha dans la Vallée de L’Agly dans le Roussillon. Au Mas de las Fredas, accrochées aux pentes abruptes, se trouve 2 ha de Lledoner Pelut et de Syrah. C’est sur ses sols acides de marnes schisteuses, orientés au Nord, que né L’Extrême Rouge. Nous y avons aussi, sur des parcelles orientées au Nord-Est, 1 ha de Grenache gris planté en 1895, dont est issu L’

Extrême Blanc. Dans des conditions favorisant une croissance lente, ces vignes à faible rendement produisent des vins intenses possédant une bonne acidité. D’autres cépages (Grenache noir et gris, Carignan, Macabeu, Muscat) sont cultivés sur des parcelles éparses caractérisées par des sols et sous-sols différents. Ces vignes servent aux assemblages des cuvées L’Année, et nous offre des possibilités d’expérimentation et de développement dans cette région à fort potentiel.

Nous cherchons à ce que chacun de nos vins soit le reflet des particularités d’un millésime et l’expression d’un terroir donné. Nous pensons qu’une bonne pratique vinicole consiste à être suffisamment sensible pour reconnaître les qualités d’un terroir, et suffisamment habile pour permettre l’expression de ce terroir dans le vin. Nos pratiques de viticulture et de vinification exigent beaucoup de travail. Nous prenons le parti pris de manipuler le fruit, le jus et le vin aussi délicatement que possible. C’est grâce à un travail méticuleux fait d’observations, de dégustations, et d’un suivi continu que nous pouvons éviter toute intervention que nous estimons superflue. 100 % du vignoble Les Clos Perdus est récolté à la main, et le raisin, sélectionné et trié à la vigne, est transporté en petites cagettes jusqu’au chai. Les cépages blancs sont éraflés avant d’être pressés soit directement, soit après macération des grains entiers. Nous ajustons manuellement notre pressoir afin d’obtenir un pressurage délicat. La fermentation et l’élevage se font en cuve inox et en barrique. Comme pour tous nos vins, la fermentation se déroule spontanément par l’action de levures indigènes. Nous pratiquons l’éraflage pour la majorité de nos cépages rouges, tout en conservant une partie des grappes entière afin d’apporter une dimension plus fruitée, une fraîcheur et une bonne tenue au vin. La fermentation à lieu dans de petites cuves inox, dans des barriques ouvertes et dans des barriques en système intégral. La durée du contact avec la peau varie de 15 à 40 jours. Le style du vin va déterminer le travail du moût, allant du pigeage régulier à l’infusion. Nous n’appliquons de contrôle thermique ni pour la fermentation ni pour l’élevage. Les murs épais en pierre du chai maintiennent une température ambiante fraîche qui varie graduellement au fil des saisons. Les vins sont élevés sur dépôts solides et lies fines pendant une longue période, leur permettant de développer une texture, des saveurs et des qualités minérales complexes. Nous ne pratiquons pas de collage, et nous optons pour une filtration légère afin de clarifier ou d’améliorer la stabilité de certains vins. " Paul Old

 

  • Les Clos Perdus - Cuvée 131 2015

    Corbières - Vin Rouge - 75 cl - Une pleine corbeille de fruits rouges et noirs (cassis, framboise, mûre, myrtille) et des notes de garrigues.

    13,90€ TTC

  • Les Clos Perdus - Prioundo 2013

    Corbières - Vin Rouge - 75 cl - Un vin léger mais développant une belle richesse, reflétant la combinaison d’un millésime frais et la typicité de ce vin. Une dominance de fruits rouge (framboise, cerise), avec une finale minérale (terre, pierre humide) et d’écorce d’orange amère.

    18,70€ TTC

  • Les Clos Perdus - Mire la Mer 2014

    Corbières - Vin Rouge - 75 cl - Bonne structure combinant acidité et expression des extraits secs, avec des traces de sucre pétillant, de fruits secs associées à un caractère corsé.

    24,00€ TTC

  • Les Clos Perdus - L'Extrême Rouge 2011

    Vin de Pays des Côtes Catalanes - Vin Rouge - 75 cl - Des arômes de cassis et d’orange sanguine avec des notes complexes de garrigue et de pierre humide, riche et complet en bouche avec des dominantes de fruits noirs, de prune et d’épices cuites. Un vin fougueux, long et structuré

    33,60€ TTC

  • Les Clos Perdus - L'Extrême Blanc 2014

    Vin de Pays des Côtes Catalanes - Vin Blanc - 75 cl - Sur des arômes d’écorce d’orange, de noix et d’anis. Son palais tendu révèle des notes de pain d’épice et d’abricot, avec une finale longue et complexe à la fois riche et saline.

    33,60€ TTC